40x60 Le bal des vautours.jpg

À peine arrivés chez la veuve, après les mots d’usage et les airs de circonstance, il s'installe et, petit à petit, ils s’incrustent. Puis, ils évaluent, marchandent et enfin raflent tout. Ils sont répugnants, immondes et sans scrupules, mais ils sont dans leur droit : ce sont les héritiers.

Avec en fond un vrai thème de société, héritage et concubinage, l’auteur, en relatant un véritable pillage organisé, fait une peinture décapante de la famille, décortiquée avec humour, cynisme et causticité. Ça fait mal, mais ça fait rire.